Le Soleil à portée de main

Cette page contient plein d'informations un peu à la manière d'une FAQ.

Remarques sur la pose

- Les possibilités de pose sont infinies ou presque. Sur le sol dans le jardin, sur un toit terrasse, sur un mur, en brise Soleil, sur un appentis, sur une tonnelle, sur une véranda, sur un toit, ... Un espace dégagé vers le sud protégé, une prise électrique pas trop loin et le tour est joué.

- Pour la pose en toiture, avant de passer commande, vous devez identifier le type de fixation qui vous est nécessaire parmi les 4 suivants : Tire-fond (80 , 130 ou 200 mm), crochet vario, crochet tuile et crochet plat.

Lire les guides de pose pour vous aider à choisir. En résumé, sur les PST et les tuiles scellées on utilisera des tire-fonds. Avec des tuiles mécaniques, on utilisera le crochet plat pour sa facilité de pose une fois que l'on aura vérifié que le galbe des tuiles n'est pas trop important (le rail doit pouvoir passer au-dessus des tuiles quand on fait une pose en portrait – rail horizontal).

Pour les PST, il y a deux points importants à vérifier :
  • L'entraxe des poutres/chevrons pour les deux points de fixation des rails (voir le guide d'installation) ce qui définira la longueur de rail nécessaire. Par défaut, le rail fait 105 cm de long mais peut être fourni un peu plus long si nécessaire.
  • La longueur des tire-fonds nécessaire. Prendre en compte la traversée de la tuile, l'espace entre la tuile et la poutre/chevron et rajouter au moins 4 cm de pénétration dans la poutre/chevron. Les longueurs possibles sont : 80, 130 et 200 mm.

- Manipulation de l'écrou prisonnier dans les rails. Pour le mettre, il suffit d'appuyer légèrement au centre et de le faire pivoter de 90° dans le sens des aiguilles d'une montre. Pour le retirer, appuyez dessus fortement pour séparer le plastique noir de l'écrou.

- Le testeur de phase pour les prises (il peut être bleu ou orange suivant mon fournisseur !) nécessite 2 piles AAA non fournies. Utilisez temporairement celle de votre télécommande de la télé, inutile d'acheter des piles pour 30 s d'utilisation !

- La protection différentielle de la prise est par défaut fermer, le voyant est noir (et par sécurité se ferme à chaque débranchement de la prise, de coupure du réseau ou sur pression du bouton TEST). IMPORTANT : Ré-enclenchez la protection en appuyant sur le bouton RESET, le voyant devient rouge. Possibilité de fournir un câble sans prise (pour un branchement direct dans le tableau général de la maison).

- Méfiez-vous des prises « multiprises » et des rallonges du commerce. Elles sont généralement de mauvaise qualité voire carrément défectueuses ! 

- Possibilité d'avoir des rails sur mesure pour la pose en toiture de plusieurs kits. Précisez vos besoins en utilisant le formulaire de contact ou les "Quick devis".

- Dans le cas de la pose de 2 kits et plus, deux cas de figure se présentent

  • soit ils sont éloignés les uns des autres et dans ce cas on a besoin à chaque fois de kit complet.
  • soit ils sont côte à côte et on peut chaîner les micro-onduleurs entre eux et dans ce cas on n'a besoin que d'une seule prise d'injection. En toiture, on a également besoin de moins de points de fixation et de rails plus longs. Demandez un devis sur mesure.

- Dans le cas d'une installation de puissance plus importante, il est préférable de créer une ligne d'injection dédiée avec soit un branchement direct dans le tableau électrique principal de la maison si il y a de la place, soit la mise en place d'un boîtier d'injection (disjoncteur 30 mA + compteur éventuel + parafoudre éventuel) au plus près du tableau général de la maison. Dans ce cas, pas besoin de la prise différentielle. Voici par exemple deux exemples de boîtier d'injection.
Exemple de coffret

Cadre réglementaire et administratif

Vous trouverez sur le forum une description plus complète des documents à fournir sur cette page.

Pour une pose en toiture, une simple déclaration préalable en mairie est nécessaire.

Officiellement toute injection de courant sur le réseau doit faire au minimum l'objet d'une « convention d'autoconsommation » (CAC) avec Enedis (ex ERDF, avant on parlait de convention d'exploitation). Dans le cas présent, la puissance est tellement faible qu'elle sera pratiquement entièrement consommée par l'habitation. La part allant sur le réseau sera en conséquence tout à fait négligeable. Vous avez d'ailleurs tout intérêt à faire en sorte qu'elle soit la plus faible possible : en effet, tout ce que vous consommez est autant qui sera déduit de votre facture EDF.

La demande de convention d'autoconsommation est gratuite tant que vous disposez d'un compteur électronique. Si vous possédez un ancien compteur électromécanique (compteur à roue), Enedis vous remplacera ce compteur (gratuitement) par un compteur électronique ou directement un Linky. En effet, avec un compteur mécanique, si vous injectez un peu de courant sur le réseau, il sera décompté de votre facture électrique. Avec un compteur électronique, le courant que vous injectez est perdu pour vous (il est donné gracieusement à EDF ou à votre opérateur d'électricité). On comprend que l'opérateur préfère avoir du courant gratuit (qu'il revendra à votre voisin) plutôt que de vous le décompter de votre facture !

Le CONSUEL n'est pas nécessaire pour établir cette demande (on peut établir à la place une attestation de conformité sur l'honneur). Le Décret n°72-1120 du 14 décembre 1972 (consolidé le 24 mars 2010) dans son article 1 précise que cette attestation de conformité est demandée en cas de création de nouvelle ligne, de modification ou de rénovation de l'installation existante. Le branchement sur une prise ou le simple ajout d'un disjoncteur ne relève manifestement pas de ces cas de figure. Il est clair qu'on ne demande pas le CONSUEL pour le branchement d'un appareil conforme (une télévision par exemple !) dans sa maison !! Malheureusement, suivant les régions, Enedis demande quand même cette attestation (Enedis fait partie du conseil d'administration de CONSUEL, ceci explique peut-être cela !).

Les démarches à faire sont donc :
  • remplir une « fiche de collecte » téléchargeable sur le site d'Enedis
  • fournir une copie de votre facture d'électricité
  • fournir une photo de votre compteur électrique
  • si demandé, fournir une attestation du CONSUEL qui vous coûtera 158 € ! Heureusement, il est possible maintenant de faire une simple déclaration sur l'honneur certifiant que l'installation est conforme
et envoyer le tout au centre d'Enedis dont vous dépendez. Vous recevrez après plusieurs mois la-dite convention. Une version pré-remplie de la fiche de collecte peut vous être fournie moyennant la donnée de quelques informations complémentaires.

Vous trouverez sur le forum une description plus complète des documents à fournir sur cette page.

En conclusion, cette demande n'apporte pas grand chose mais elle reste obligatoire. Beaucoup de personnes ne la font pas. je vous laisse peser le pour et le contre !
< Posez vos questions sur le forum de MICES >